Facebook lutte contre le clickbait (spam) sur votre fil d’actualité

Avant même de commencer cet article, osons poser la question : c’est quoi le clickbait ?

 

Vous avez peut-être noté la mention « spam » dans le titre, et bien c’est grossièrement de cela qu’il s’agit. Tout comme pour nos e-mail, le clickbait (comprenez « appât à clics« ) est le nom donné à ces articles qui apparaissent sur votre fil d’actualité en vous promettant un contenu incroyable avec un titre racoleur. « Quand j’ai vu ça, j’étais choqué !« , « Il sonne à la porte et sa réaction est incroyable !« , « 10 images de stars insolites, la 7ème va vous étonner« . Bref.

 

Si vous avez déjà cliqué sur ces liens, vous avez surement été déçu, car le titre est souvent bien plus impressionnant que le contenu, voire totalement mensonger, mais trop tard : vous avez cliqué, et c’est justement cela qu’on attendait de vous.

 

Facebook contre le clickbait

 

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! Le phénomène est mondial, si bien que Facebook décide aujourd’hui de repenser son algorithme pour en finir avec ces articles, qui en plus d’être mensongers sont une perte de temps et une gêne, au nom de l’expérience utilisateur.

 

Des mesures avaient toutefois déjà été prises auparavant. L’algorithme analysait le temps passé sur les articles : si l’utilisateur revenait rapidement sur Facebook après avoir cliqué sur l’article, le réseau social considérait qu’il s’agissait d’un contenu sans pertinence ou mensonger : un clickbait.

Une méthode peu efficace, car les clickbaits continuaient d’exister tranquillement sur les pages populaires, ne pénalisant ainsi que les plus petites pages.

 

 

Le nouvel algorithme plus précis

 

Cette fois, Facebook s’attaque aux titres-mêmes des articles, en identifiant ceux qui sont le plus communément utilisés pour des appâts à clics.

Une équipe de modérateurs référence ainsi des milliers de titres jugés « trompeurs » ou comme « dissimulant l’information », et utilisera ce critère pour identifier et pénaliser un large panel de clickbaits.

Un fonctionnement familier puisqu’il est depuis longtemps utilisé par de nombreuses boites mail pour bloquer les spams.

 

On entend quoi par « pénaliser » ?

 

Les articles clickbaits ne seront pas supprimés. Cependant, les pages qui publient régulièrement ce genre de contenu verront leur portée décroitre, jusqu’à tomber tout en bas de votre fil d’actualité. Ce qui revient à devenir quasiment invisible.

Parce que oui, Facebook diffère la portée d’une publication selon son contenu. Par « portée« , comprenez « le nombre d’utilisateurs atteints par une publication« . En fonction de sa nature, une publication pourra donc atteindre un public plus ou moins large. Pour en savoir plus, vous pouvez toujours vous référer à notre Web Série Salut les P’tits Patrons et notamment  à son deuxième volet sur Facebook (ci-dessous) pour tout comprendre sur la portée d’une publication !

 

Pour réapparaitre sur le fil d’actualité, une seule solution : arrêter de poster des clickbaits, et l’algorithme considérera votre page comme honnête et « authentique ». Simple comme bonjour.

 

Salut les P’tits Patrons – Épisode 2 : Facebook pour mon entreprise

Chose promise choses due : SPP revient avec Facebook numéro 2 : suite et fin !

Les présentations avec Facebook ayant été faites dans le premier opus, vous êtes maintenant familier du réseau social bleu. Vous savez également combien il peut être utile pour une TPE d’y être présente de manière efficace.

 

Il est temps de rentrer dans le vif du sujet et d’aborder les mécaniques précises qui régissent le plus grand réseau social du monde.

 

Votre Page sous toutes ses coutures

 

Vous apprendrez que la Page Fan est un monde en soi. Visibilité, contrôle de son image et suivi de sa progression : la page fan est le choix logique (exit Page Perso et Groupe, même s’ils restent utiles, voir Les Notes du Stagiaire dans la newsletter de ce blog !)

 

De sa construction à son contenu, vous apprendrez qu’il y a des codes pour exister de manière « intelligente » sur Facebook.

Soignez vos visuels, diversifiez vos publications, et restez à l’écoute de votre communauté pour enfin transformer celle-ci en clients.

 

Faites toutefois preuve de patience !

Si la communauté peut se créer relativement rapidement, il faudra du temps et de la persévérance avant d’en percevoir les retombées économiques. Sur Facebook, tout est une question de régularité, comme vous l’apprendrez dans la partie sur l’organisation de vos publications.

 

Une fois l’idée que vous êtes « quelqu’un à suivre » implantée dans l’esprit des utilisateurs, votre offre commerciale lui paraîtra également de confiance.

 

SPP : une présentation dans tous ses états

 

Comme d’habitude, on repart pour une bonne dose de délire. Geoffrey dans son propre rôle et son Stagiaire, qui porte étrangement le même prénom, vont devoir travailler ensemble une fois de plus pour creuser le sujet.

 

Entre les faux raccords (assumés on l’espère), les nouveaux personnages, et les envolées musicales (bonus/teaser en fin de vidéo), Salut les P’tits Patrons vous donne rendez-vous pour apprendre à soigner sa présence en ligne lorsqu’on est une petite entreprise, tout en passant un moment léger et sans prise de tête (sauf avec le stagiaire, mais bon).

 

 

Vous n’avez pas eu le temps de tout bien noter, télécharger les notes du stagiaire, un document reprenant tous les aspects « sérieux » de la vidéo pour bien comprendre comment gérer et organiser une page fan Facebook.

Télécharger la note du stagiaire : Facebook 2

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir les notes du stagiaire.

 

Salut les P’tits Patrons entre en scène : Facebook pour mon entreprise

Commençons par le commencement. Certains diront qu’il n’est même plus nécessaire de présenter le premier réseau social au monde. Vous seriez surpris !

Car au fur et à mesure de son développement, Facebook a bien changé. En quelques années, il est passé d’un simple outil social qu’on utilise pour trouver ses amis à une véritable machine à promotion, une vitrine numérique pour son entreprise, petite ou grande !

 

Facebook : une opportunité réelle de trouver des clients

Vous aurez compris que nous chez Trouver Des Clients, on favorise plutôt les petits. Et justement : le retour du terrain nous montre bien que les TPE utilisent toutes Facebook (ce qui est bien), mais pour des raisons parfois incertaines, ou seulement « parce qu’on n’a pas le choix », « parce que c’est Facebook » (ce qui est moins bien).

 

On se retrouve donc bien souvent avec des pages entreprises vides (70% des cas), abandonnées, alors qu’elles sont vectrices d’un réel trafic qui peut facilement se transformer en prospects (en clients réels).

 

Trouverdesclients.com et son émission web Salut les P’tits Patrons ont pour ambition de vous donner non seulement l’envie de croire à la démarche d’une présence sur Facebook, mais vous donne aussi les clés pour réussir votre entrée sur le plus grand des réseaux, où chacun à sa chance, pourvu qu’il utilise les bonnes méthodes.

 

Salut les P’tits Patrons : Episode 1

Le premier épisode de SPP vous attend à la fin de cet article et s’arrête sur la notion même de Facebook : qu’est-ce qu’il se passe sur Facebook ? Quels sont les différents moyens mis à ma disposition pour exister sur le réseau ? Et surtout : comment agir sur Facebook, comment communiquer et à qui.

 

Une opportunité réelle qui demande de suivre des processus précis, mais aussi très simples … une fois qu’on les connaît ! Des méthodes que vous présentera la seconde émission de SPP : une fois que vous saurez ce qu’est Facebook, ce qu’on y trouve et qui on peut atteindre, il sera temps d’entrer dans le vif du sujet en s’intéressant aux nombreuses fonctionnalités que propose le réseau social.

 

Le tout sur un ton toujours léger et dynamique ! SPP Episode 1, c’est maintenant !

 

Retrouvez toutes les notes du Stagiaire

 

les-notes-du-stagiaire-spp-facebook-01

 
Gardez avec vous les bons conseils de Geoffrey le stagiaire pour bien appréhender Facebook.

Télécharger la note du Stagiaire !

Pour télécharger la note du stagiaire, laissez-nous votre e-mail. Nous vous enverrons le lien de téléchargement directement.

 

Trouver Des Clients lance Salut les P’tits Patrons : l’émission décalée sur les outils du digital

 

Comme son nom l’indique, Trouver Des Clients s’adresse à toutes les entreprises, notamment les plus petites, qui souhaitent démarrer sur le web et en savoir plus sur les pratiques à adopter, en évitant les pièges et en tirant le meilleur de ces nouveaux outils.

 

De nombreux articles ont déjà été publiés sur l’actualité du web d’aujourd’hui et de demain, avec à chaque fois les conseils de notre équipe pour votre entreprise.

 

Pourtant, les réseaux sociaux apparaissent encore pour beaucoup comme une « nébuleuse » dont il faut comprendre chaque aspect avant de pouvoir l’utiliser.

 

Un format court et léger

 

Que nenni ! Les réseaux sont accessibles à tous et avec un minimum de bases. TDC vous le prouve aujourd’hui en présentant une nouvelle émission : Salut les P’tits Patrons, SPP pour les intimes.

 

Suivez les aventures de Geoffrey le Stagiaire à travers des vidéos au ton léger mais à l’information bien présente.FullSizeRender 12

 

Chaque vidéo, qui dure entre 5 et 10 minutes maximum, s’arrêtera sur un réseau social particulier ou un outil digital pertinent pour votre entreprise.

 

Du plus évident au plus précis, faites un tour d’horizon du paysage numérique qui vous entoure, tout en passant un moment de détente.

 

On « vulgarise » à votre place

 

Tel est le projet : vous faire comprendre l’intérêt d’une présence en ligne en quelques concepts simples, expliqué comme on raconterait ça à un ami. Qui a dit que parler communication c’était parler compliqué ? Vulgariser est loin d’être péjoratif : chez TDC, on voit ça comme une qualité.

 

Quand on gère une petite entreprise, on a tendance à voir le web comme quelque chose d’éloigné, qui ne laisse la place qu’aux plus grands, aux plus jeunes, ou à des professions axées « digital ».

 

Que nenni ! (2ème édition) Vous, au même titre que n’importe quelle multinationale, êtes destinés à avoir une présence sur internet. En quelques clics, vous pouvez développer votre image et votre notoriété de manière utile, sans forcément avoir une formation de communiquant ou dépenser des fortunes !

 

Chez TDC, on connaît les petites entreprises, et on sait que beaucoup font confiance au fameux « bouche à oreille ». Ça tombe bien : nous aussi ! Figurez-vous que le principe reste le même. Le principe n’a pas disparu : il s’est juste déplacé. Il a migré vers nos ordinateurs, nos téléphones, nos montres, nos frigos allez savoir.

 

De plus en plus de consommateurs font confiance à ce qui se trouve sur le net. Si vous êtes en ligne, vous devenez non seulement visible, mais aussi fiable.

 

Peur de la mauvaise critique ? Si mauvaise critique il devait y avoir, elle interviendrait aussi dans le monde physique, et vous n’en auriez peut-être jamais conscience. L’avantage en ligne, c’est que vous êtes immédiatement au courant : vous pouvez réagir tout de suite, voire vous adapter et au final améliorer la qualité de votre service.

 


 

C’est tout ça qu’on retrouve dans SPP, qui vous donnera des clés utiles tout en vous économisant du temps à déchiffrer des stratégies marketing où la moitié des mots sont en anglais !

 

FullSizeRender 11

Un bon moyen de passer le temps l’espace de quelques minutes, et d’apprendre de manière presque inconsciente les concepts de base (qui ne sont parfois pas si acquis qu’on le pense !) pour assurer une présence qui VOUS correspond en ligne.

 

On se retrouve très vite dans Salut les P’tits Patrons, à découvrir dès maintenant sur le compte Facebook de Trouver des clients, et désormais aussi sur YouTube !

 

 

Twitter laisse la place à plus d’expression

#Actu pour les utilisateurs de Ttwitter-profile-page-template_698344witter !

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce mastodonte des réseaux sociaux, Twitter permet de poster des informations de 140 caractères. Plutôt utilisé dans le monde de la politique et des médias, il fait également le bonheur des jeunes qui le préfèrent souvent à Facebook où leurs parents se sont installés.

 

Entre les photos, vidéos et liens, entre les GIFS, Vine et Periscope, ce ne sont pas les outils qui manquent pour s’exprimer sur Twitter.

 

Et le réseau social aux plus de 300 millions d’abonnés ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

 

L’emblématique limite des 140 caractères par Tweet va connaître un grand changement. Attention, il n’est pas question ici de changer le nombre de caractères, on veut éviter la guerre civile généralisée.

 

Non, la nouvelle question est plutôt « Qu’est-ce qu’on considère comme un caractère ? ». Jusque-là on incluait les noms des utilisateurs auxquels vous répondez, ainsi que les médias que vous intégrez à vos Tweets (photos, GIFs, vidéos, et Questions Twitter).

 

 

Des messages plus complets sans besoin de rogner

 

Et bien c’est terminé. Dans les mois à venir, seul votre texte principal sera compté. Les @nom d’utilisateurs n’entreront plus en compte dans le calcul des 140 caractères. Tout comme les photos, GIFS, vidéos, questions Twitter et citations de Tweets. Le tout au service de la place accordée à ce que vous voulez vraiment dire.

 

Autre modification notable à venir, la possibilité de retweeter et de citer ses propres Tweets. Si une de vos publications ne vous paraît pas assez vue ou mise en avant, c’est une solution pour lui donner une seconde chance.

 

Enfin, l’abandon du .@ sur les Tweets commençant par un nom d’utilisateur. Ces derniers seront désormais vus automatiquement par tous vos abonnés.

 

Autant de changements qui facilitent le processus de publication tout en permettant plus d’en dire plus en un seul Tweet, sans pour autant changer les fondements du réseau !