Internet : le chiffre d’affaire explose

Pour tous ceux qui se posaient encore la question : « pouvons-nous faire du chiffre d’affaire sur internet ? » la réponse est sans appelle : OUI !

Les derniers chiffres de 2015 nous le montre très bien : 36,5 millards d’euros ont été échangés rien qu’en France sur internet sur l’année 2014. Le nombre d’acheteurs a presque doublé sur les 5 dernières années. Rappelez-vous en 2009, nous étions déjà entrain de vous conseiller de prendre le pas sur vos concurrents et de vous lancer dans le commerce en ligne, aujourd’hui c’est devenu une obligation pour les commerçants.

Si vous n’êtes pas vendeur ou que vous n’avez pas forcément les moyens de vous lancer dans le e-commerce, il est toutefois vivement conseiller, que dis-je … obligatoire d’avoir un site internet. Votre présence en ligne va maintenant devenir l’une de vos sources principales de clients.

 

  • Des personnes peuvent vous trouver via des mots clés qui correspondent à votre entreprise
  • Vos clients peuvent réussir à trouver plus facilement votre entreprise et peuvent se guider à l’aide de leurs smartphones.
  • Vous pouvez montrer votre savoir faire et vous devez -maintenant- montrer le lien qui unit votre entreprise à ses clients (vos réussites, votre proximité, VOTRE DIFFERENTIATION).

 

Des questions ? Un conseil pour sauter le pas vers le numérique ?

Crédit photo : Freepik.

Pourquoi avoir un site Internet ?

Si vous êtes sur cette page en train de lire cet article, vous êtes en train de vous poser une question primordiale et ce, plus que jamais ces temps-ci ! Vous n’avez pas de site Internet mais vous vous demandez si vous ne devriez pas sauter le pas… La réponse est OUI, et pour l’argumenter, voici quelques raisons qui devraient vous persuader aisément :

Tout d’abord, l’incroyable nombre d’internautes réguliers en France depuis quelques années maintenant : en janvier 2011, nous avons d’ailleurs franchi la barre des 45 millions, c’est à dire 2 français sur 3 (en tenant compte dans ces chiffres des moins de 18 ans et de plus de 70 ans…) !

Mais ce qui est encore plus intéressant c’est que ces internautes sont de plus en plus « actifs » sur le Web. On n’utilise plus uniquement Internet pour regarder ses mails ou communiquer avec ses proches, mais bel et bien pour acheter, vendre, trouver des clients ou des fournisseurs !

Selon « Médiamétrie », 1 français sur 2 déclarent avoir effectué un achat sur Internet au cours des derniers mois. Vous n’avez pas de site Internet ? Vous n’avez donc aucune chance de toucher ces 27 millions de cyberacheteurs ! Imaginez que vous ne touchiez que 1‰ de toutes ces personnes, vous attireriez déjà près de 30 000 visiteurs sur votre site…

C’est d’ailleurs ce que doit générer un site réalisé et référencé comme il se doit. Pour que ce soit plus parlant, comptez raisonnablement une cinquantaine de visites par jour sur votre site et faites le calcul : environ 18 000 visites par an. D’où l’importance de créer un site web de manière professionnelle, même s’il est bien souvent tentant de céder aux sirènes du site Internet gratuit.

Autre phénomène naissant : les vidéos d’entreprise. On a constaté que 80% des internautes (soit 36 millions) avaient visionnés une ou plusieurs vidéos d’entreprise sur le net en 2010. Conclusion : pourquoi ne pas mettre en ligne votre propre vidéo. Chaque entreprise a des choses à montrer !

Dernier point : le positionnement de votre site va être déterminant pour qu’il soit efficace et donc rentable. Mettez vous à la place de vos clients : comment vous trouvent-ils ? Actuellement, l’immense majorité des gens utilisent les moteurs de recherches pour trouver leur bonheur. Je recherche un restaurant à Bordeaux, je vais sur Google et je tape « restaurant bordeaux ». Votre site figure parmi les premiers résultats ? Alors vous avez beaucoup plus de chances que l’on vienne manger chez vous plutôt que chez votre voisin !

Si avec ces arguments vous pensez toujours ne pas avoir besoin d’un site Internet…

Un outil de création de site intéressant à tester gratuitement (bientôt disponible)

Création d’entreprise : par quoi commencer ?

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre propre entreprise ou vous venez de la créer. C’est une décision importante qui peut parfois désorienter tant il y a de paramètres à prendre en compte. Pour vous aider dans votre démarche, nous vous proposons une liste de conseils qui vous seront utiles pour le lancement de votre entreprise.

Accéder à l’article complet

Trouverdesclients.com au service des travailleurs à domicile

Depuis plusieurs semaines déjà, le site www.metiersadomicile.com se fait le relais de notre portail et publie l’un des articles de la rubrique « Questions à se poser » sur son site. L’article « Je crée mon entreprise, par quoi commencer ? » s’inscrit effectivement dans la lignée des nombreux très bons conseils prodigués par www.metiersadomicile.com.

Pour découvrir l’article en question et le site de référence des travailleurs à domicile, rendez-vous sur :

www.metiersadomicile.com/dosscreer

Comment augmenter sa notoriété ?

Que vous soyez nouveaux ou installé depuis déjà plusieurs années, l’objectif ultime pour avoir de nouveaux clients consiste à valoriser votre notoriété. La notoriété permet d’être systématiquement contacté en cas de besoin. Le plus dur étant d’acquérir cette renommée publique, nécessaire pour ne pas passer à côté d’opportunités d’affaires parce qu’on ne savait tout simplement pas que vous existiez ou en quoi consistait exactement votre activité.

 

Constats :

Pour augmenter votre notoriété, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte:
– vos clients sont-ils suffisamment satisfait de votre collaboration pour devenir prescripteur auprès d’autres personnes ?
– avez-vous organisé une opération sur votre secteur pour vous faire connaître et expliquer votre métier ?
– quelqu’un qui cherche votre société peut-il la trouver ? Comment ?
– les organismes ou interlocuteurs habituels de vos prospects (banquiers, cci, assureurs…) savent-ils que vous existez et connaissent-ils vraiment l’étendue de vos compétences ? Peuvent-ils être des relais auprès de potentiels clients ?

 

Objectifs:

Après vous être posé ces questions générales, vous pouvez certainement vous fixer des objectifs concrets pour augmenter votre notoriété, que ce soit en travaillant votre relationnel existant, en décidant de rencontrer des prescripteurs potentiels ou en décidant d’élargir votre fichier de prospection.

 

Moyens:

1. Le journal d’entreprise est le moyen par excellence. Il se présente sous forme de journal papier. Il s’adresse aux professionnels de votre zone de chalandise. Ce support demande néanmoins de rentrer dans une démarche récurrente. En effet, les meilleurs résultats ont été constaté au 2e ou 3e envoi. En effet, ne faire qu’une opération est en général considéré comme une simple publicité occasionnelle. Faire parvenir régulièrement le journal aux patrons de votre secteur va les habituer à se tenir au courant d’informations concernant leur entreprise. Quand ils auront un besoin en particulier ils se rappelleront certainement en avoir entendu parler. Si, en plus, vous les contactez par téléphone, vous aurez un support sur lequel vous appuyer pour une entrée en matière.

 

2. Internet est aussi un moyen efficace pour ne pas passer à côté d’opportunités. De plus en plus d’entreprises possèdent aujourd’hui leur propre site Internet.

Mais il ne faut pas s’arrêter là : votre site doit être bien référencé, et pour cela, il existe de nombreuses actions à mettre en place : le soumettre à des moteurs régionaux, mettre régulièrement des actualités, échanger des liens avec vos clients, intégrer des témoignages, acheter des campagnes Google Adwords, lancer des campagnes emailing, participer à des forums, etc…

 

3. Participer à un salon.
Vous avez peut-être l’opportunité de participer à un salon régional, lié bien sûr à vos prospects. Si vous pensez qu’il peut être intéressant d’y participer, pourquoi ne pas trouver un partenaire pour vous accompagner et ainsi en réduire les coûts ?

Vous avez peut-être vous aussi des moyens de mieux vous faire connaître. Vous avez dans vos connaissances des personnes susceptibles de vous permettre d’accéder à tel ou tel média (radio, journal, TV…) ? N’hésitez pas à sauter sur l’occasion. Tout source évoquant votre société ne peut être que bénéfique si elle est bien contrôlée.

 

Autres pistes de réflexions:
– avez-vous essayé une campagne de phoning ?
– avez-vous eu article dans la presse ?
– avez-vous testé la radio ?

Savez-vous qu’il existe deux sortes de prospection ?

Prospecter de nouveaux clients c’est bien, c’est même impératif, mais il existe un deuxième axe à ne surtout pas négliger : la découverte de nouveaux besoins sur une clientèle existante ! Vous avez tout intérêt à garder le contact le plus souvent possible avec vos clients actuels.
Renseignez-vous sur eux, prenez de leurs nouvelles, soyez à l’affût d’une information pertinente pour toujours pouvoir être à leur disposition au cas ou un besoin se manifestait.

On appelle également cela la gestion d’un portefeuille client !

20 milliards d’euros de chiffre d’affaire pour la vente en ligne, et vous ?

20 milliards d’euros ! C’est le chiffre faramineux publié fin janvier la Fevad (Fédération de la vente à distance). La hausse aura été impressionnante en 2008 et la tendance ne devrait pas s’inverser pour les années à venir. La fevad évoque notamment une progression de 25% en 2009 et de 20% en 2010, ce qui représentera un chiffre d’affaire total de 30 milliards d’euros !

Si l’internaute type reste un homme aisé de 35 ans, le profil des internautes commence à changer. Ainsi, les femmes pointent le bout de leur nez et les seniors ne sont pas en reste !

Cela promet évidemment une évolution importante confirmée par le nombre de sites marchands en France en 2008 : 48500. En 2007, on en dénombrait à peine 32000, soit une augmentation de 51% !

Cette information ne fait que confirmer la tendance selon laquelle toutes les entreprises marchandes auront un jour ou l’autre l’obligation de franchir le pas et de proposer à leurs clients la possibilité de commander sur Internet.

Les entreprises croient de plus en plus en Internet

Comme on pouvait s’y attendre en 2008, les entreprises adoptent des budgets de plus en plus conséquents pour la publicité sur Internet. En effet, entre 2006 et 2009, le budget consacré à la pub online a quasiment doublée. 14%, c’est la part réservée en 2009 à ce budget.

Les outils institutionnels

Les outils institutionnels regroupent l’ensemble des supports les plus représentatifs de votre société. Ils peuvent être divers et variés, mais on retrouve généralement les mêmes dans une PME, à savoir, les cartes de visite, les en-têtes de lettre, les factures, les enveloppes…

La carte de visite est certainement le support le plus utilisé. Ce petit document, au format standard de 85 x 55 mm, permet d’apporter certains renseignements sur une personne (ou une entreprise). Utilisez ce document pour laisser vos coordonnées à un contact.

L’en-tête de lettre est également un élément important pour la communication d’une entreprise. Comme son nom l’indique, il s’agit des éléments placés en en-tête d’un lettre, permettant ainsi de reconnaître rapidement l’expéditeur du courrier.

Les factures sont des documents institutionnels qu’il est nécessaire de définir une fois pour toute. L’avantage de ce document est de standardiser l’envoi de vos factures à vos clients de sorte qu’ils identifient immédiatement les données principales de document. Evitez de modifier ce document pour chaque facture, veillez à garder le même format.

Tout comme les en-têtes, les enveloppes sont l’image de votre entreprise. C’est le premier élément sur lequel tombe le client. Evitez d’utiliser des enveloppes traditionnelles et non personnalisées.

Les outils de prospection

Cette appellation désigne tous les documents utilisés par une entreprise lors de ses campagnes de prospection. Il est évident qu’ils sont indispensables pour que votre prospection soit efficace, mais il est également important de noter que ces documents sont
inefficaces s’ils ne sont pas associés aux outils institutionnels.

Il en existe plusieurs types dont le plus connu est le flyer. C’est un document papier, généralement de taille 15 x 21 cm qui résume brièvement l’activité de l’entreprise. il peut aussi servir à annoncer un promotion ou même à laisser un message aux personnes que vous ciblez. Il a l’avantage d’être bref. Le recevoir possède donc sur un petit bout de papier toutes les informations nécéssaires pour prendre contact avec vous.

Vous pouvez également opter pour un document plus complet de plusieurs pages qui présenterait plus en détail votre entreprise. Certaines personnes jugent ce type de document trop complet alors que d’autres le trouvent professionnel et parfaitement adapté à leurs campagnes de prospection.