Comment faire face à la crise ?

Ces cris, ces informations que nous entendons depuis bientôt un mois pourraient prêter à sourire s’il n’y avait pas quelques dommages collatéraux du fait de cette crise d’un nouveau genre. Effectivement, nous connaissons un taux de faillite en augmentation autour de 17% depuis le début de l’année, situation vécue la dernière fois en 1997. La bourse a perdu près de 40% depuis le début d’année, mais dans les années 90, nous avions déjà connu une chute d’environ 60%.

Est ce à dire que ce n’est qu’une crise de plus ? La réponse est non.

Cette crise est particulière en raison du secteur touché en premier : les banques. La conséquence la plus grave étant de voir certaines entreprises bien portantes faire faillite en tombant sur des banquiers qui cèdent à la panique et retirent brutalement leur concours.

Mais la crise est surtout une opportunité pour le chef d’entreprise qui sait s’en servir à bon escient.

A condition de respecter quelques fondamentaux :

1. Ecouter les clients

Si en temps normal seulement 20% de vos clients mobilisent 80% du temps de vos services clients, en temps de crise, des nouveaux clients mécontents se manifestent. Ils n’ont pas l’habitude d’appeler. Ils appellent parce qu’ils ont des difficultés passagères. Ils appellent parce que la période de crise est un bon prétexte pour beaucoup de manifestations négatives. Si vous combinez la crise, la baisse du pouvoir d’achat, l’arrivée de l’hiver, vous obtenez alors un cocktail explosif qui ouvre la porte à tous les mécontentements. Qu’à cela ne tienne, chaque appel, chaque contact doit être l’occasion d’écouter, de prendre des informations, pour fidéliser les clients actuels et préparer la sortie de la crise.

2. Lever la tête, avoir une vision à moyen terme

On sortira bien de la crise un jour. Sur les deux dernières décennies, on a déjà vécu cela 3 fois au moins.
Il est vrai qu’il est difficile de lever la tête, quand on ne sait pas comment faire pour boucler les fins du mois. Mais passer ses journées, ses semaines à tourner le problème dans tous les sens, ne réglera rien, même s’il semble difficile d’entendre la nécessité de voir au-delà de 10 jours.
Cette capacité à penser demain, à imaginer, permet de trouver des solutions dès aujourd’hui et surtout d’être prêt. N’oubliez pas que ceux qui ont su très tôt travailler, réfléchir, s’organiser pour l’étape suivante, prennent un avantage indéniable.

… et certainement le plus important !

3. La communication

C’est la bonne période pour communiquer

Bon nombre d’entreprises ayant fait de malheureux test de communication mal organisée réduisent, voire gèlent toutes dépenses de communication … Quelle erreur ! C’est le moment de mettre le paquet sur la communication sans casser la tirelire. Une entreprise qui communique est une entreprise en bonne santé. Une entreprise qui ne communique pas en temps de crise est inaudible, voire invisible. C’est aussi simple que cela.
En période de forte croissance les clients achètent, et cherchent même spontanément à acheter. A l’inverse, en période de crise, les clients sont plus prudents, par peur du lendemain, ils n’achètent plus : il faut alors leur vendre !
Il faut donc prendre la parole, les solliciter, être présent aux bons endroits et aux bons moments.
C’est le paradoxe de la crise : vous allez prendre ainsi l’avantage sur vos concurrents plus frileux qui n’appliquent pas ce fondamental.

Les Pages Jaunes, c’est trop cher !

Aujourd’hui, les Pages Jaunes se basent sur leur notoriété européenne pour proposer à ses annonceurs des prestations en matière de communication indigne des possibilités que représente le Web. Être présent sur Internet est une chose, mais encore faut-il que les internautes puissent accéder à vos données. Or les services proposés par les Pages Jaunes ne le permettent pas (ou presque). (Jetez un oeil à la rubrique « Comment être mieux référencé sur Internet ? »)

Mais que proposent exactement les Pages Jaunes en matière d’Internet ? Deux prestations différentes qui ont chacune un rapport avec l’annuaire Pages Jaunes. La première proposition que peuvent vous faire les Pages Jaune est de placer un simple lien vers votre site Internet sur votre fiche dans leur annuaire. Encore faut-il avoir un site Internet ! C’est là qu’intervient la deuxième prestation : la création d’un site « En savoir plus » qui n’est autre qu’un simple page de présentation de votre entreprise. Ce que recherche les souscripteurs de cette offre est une présence sur Internet.

Il existe d’autres solutions de présence sur Internet sans avoir à passer par les Pages Jaunes tout en étant plus efficace et moins cher. Nous avons plusieurs partenaires qui proposent ce type de prestation. Si vous souhaitez être mis en relation avec l’un d’entre eux, veuillez compléter le formulaire ci-dessous.

Je veux vendre sur Internet

Vos produits sont fabuleux, mais vous avez des difficultés à trouver des clients… Cette situation ne devrait pas arriver et si tel est le cas, c’est que vous devez adapter votre communication et votre prospection. Lorsque vous parlez de produits fabuleux, vous parlez d’avantage concurrentiel or rien ne sert d’avoir un avantage concurrentiel si vous ne construisez pas votre communication sur cet argument.

De la simple création de cartes de visite ou d’une plaquette commerciale jusqu’à la mise en place d’un site Internet en passant par la personnalisation de votre véhicule ou celle de la tenue des ouvriers, il existe toute une palette d’outils élaborés pour vous aider dans votre démarche.

Actuellement, communiquer autour de votre entreprise et de ses produits est primordial. Vous devez vous démarquer de vos concurrents et éviter de vous fondre dans la masse. Pour faire connaître vos produits, voici une série de pistes à développer :

Tout d’abord, pensez à prospecter de nouveaux clients. Vous estimez que votre portefeuille client est complet ? Il ne l’est jamais ! Il faut continuer à mettre en œuvre des moyens afin de gagner des parts de marché. Aujourd’hui, le marketing direct est à votre portée alors pourquoi ne pas en profiter ?

Dans un même temps, il est important de ne pas délaisser vos clients actuels. Pensez à les fidéliser car un client qui est satisfait est un client qui revient. De plus cela favorise le bouche à oreille et donc la possibilité de gagner des clients facilement.

Il existe actuellement des outils très performants pour faire parler de vous : les médias. Vous pouvez les utiliser de manière ciblée pour obtenir un retour sur investissement des plus intéressants.

Avez-vous envisagé la création de votre propre site Internet ? C’est aujourd’hui le média le plus utilisé par les français et une présence sur Internet est une véritable porte d’entrée sur de nouveaux marchés.

Enfin, essayez de bénéficier de la force d’un réseau. Avez-vous mis en place un partenariat avec un ou plusieurs autres groupes ? Cela permet de démultiplier votre efficacité, augmentant ainsi votre rendement.

J’ai des produits fabuleux, comment le faire savoir ?

Vos produits sont fabuleux, mais vous avez des difficultés à trouver des clients…Cette situation ne devrait pas arriver et si tel est le cas, c’est que vous devez adapter votre communication et votre prospection. Lorsque vous parlez de produits fabuleux, vous parlez d’avantage concurrentiel or rien ne sert d’avoir un avantage concurrentiel si vous ne construisez pas votre communication sur cet argument.

De la simple création de cartes de visite ou d’une plaquette commerciale jusqu’à la mise en place d’un site Internet en passant par la personnalisation de votre véhicule ou celle de la tenue des ouvriers, il existe toute une palette d’outils élaborés pour vous aider dans votre démarche.

Actuellement, communiquer autour de votre entreprise et de ses produits est primordial. Vous devez vous démarquer de vos concurrents et éviter de vous fondre dans la masse. Pour faire connaître vos produits, voici une série de pistes à développer :

Tout d’abord, pensez à prospecter de nouveaux clients. Vous estimez que votre portefeuille client est complet ? Il ne l’est jamais ! Il faut continuer à mettre en œuvre des moyens afin de gagner des parts de marché. Aujourd’hui, le marketing direct est à votre portée alors pourquoi ne pas en profiter ?

Dans un même temps, il est important de ne pas délaisser vos clients actuels. Pensez à les fidéliser car un client qui est satisfait est un client qui revient. De plus cela favorise le bouche à oreille et donc la possibilité de gagner des clients facilement.

Il existe actuellement des outils très performants pour faire parler de vous : les médias. Vous pouvez les utiliser de manière ciblée pour obtenir un retour sur investissement des plus intéressants.

Avez-vous envisagé la création de votre propre site Internet ? C’est aujourd’hui le média le plus utilisé par les français et une présence sur Internet est une véritable porte d’entrée sur de nouveaux marchés.

Enfin, essayez de bénéficier de la force d’un réseau. Avez-vous mis en place un partenariat avec un ou plusieurs autres groupes ? Cela permet de démultiplier votre efficacité, augmentant ainsi votre rendement.

J’ai un fichier client et je voudrais relancer la démarche commerciale

Le fichier client est un des outils les plus importants. Vous devez impérativement en tenir un. Il permet de consigner tous vos contacts commerciaux et de retracer par la suite l’historique de votre relation avec chaque client. L’objectif final est bien sûr de développer vos ventes. Mais comment utiliser ce fichier de la manière la plus efficace possible ?

Un fichier client ne sert à rien s’il n’est pas exploité. Il doit servir à réaliser des actions commerciales concrètes et pour cela, il faut qu’il soit le plus complet possible. Tout doit y être consigné, de la signature d’un contrat au plus petit détail (nom du conjoint, caractéristiques physiques, date du dernier RDV…).

Rappelez-vous également que les données contenues dans le fichier client sont périssables. C’est pourquoi un entretien régulier est indispensable. Veillez à adopter une méthode de tri pour vos clients. L’une des plus employée est la méthode RFM (Récence, fréquence, montant). Ici, la récence représente la date du dernier achat ou contact client, la fréquence représente la fréquence des achats sur une période de référence donnée et le montant est la somme des achats cumulés sur cette même période. Cela vous permet d’identifier les clients les plus importants même si ce n’est qu’à titre indicatif.

Plus tard, en vous appuyant sur un fichier client à jour et ordonné, toutes sortes d’actions peuvent être envisagées, que ce soit le lancement d’une campagne d’emailing ou la mise en avant des principaux clients en qualité de témoin de l’efficacité des produits. Encore faut-il posséder des supports de communication adaptés aux actions menées.

Comment être mieux référencé sur Internet ?

Vous possédez un site Internet mais le jugez peu efficace. Vous pensez que la cause est liée au mauvais référencement de celui-ci, c’est probable ! Le référencement est aujourd’hui une étape cruciale pour permettre à un site Internet d’exploiter pleinement ses possibilités.

Voici quelques astuces qui, une fois mises en place, amélioreront votre référencement. Tout d’abord, assurez vous que votre site Internet intègre des mots clés qui résument votre activité et permettent aux moteurs de recherches de vous identifier plus facilement.

L’URL de votre site Internet est également un critère d’évaluation important pour le référencement. À nouveau, veillez à ce que celle-ci reprenne les mots clés qui résument votre activité. Un moyen de localisation géographique inséré dans l’URL est également préconisé.

Le titre du site est ensuite un élément primordial à mettre à jour. Évitez d’intituler votre site « Accueil » ou « Bienvenue sur mon site ». Reprenez encore une fois les mots clés principaux pour composer ce titre.

Autre élément important : le texte visible sur votre site Internet. Il faut qu’il soit cohérent avec les autres éléments de votre site. Vous pouvez aussi mettre en valeur certains mots en changeant la taille ou en les mettant en gras.

Mais de nombreuses autres astuces sont à prendre en considération pour optimiser au mieux son référencement. Encore faut-il que vous puissiez effectuer ces modifications, tout dépend de l’offre que vous avez choisie…

Quel outil de création de site Internet me conviendrait le mieux ?

Il existe une multitude d’outils de création de sites Internet, mais tous ne permettent pas d’aboutir au même résultat. Au moment de concevoir votre site, vous devez vous assurer d’utiliser celui qui correspondra le plus à vos besoins. Pour vous guider dans votre démarche, posez-vous les questions suivantes :

Quelle cible vais-je viser avec mon site Internet ? Quel est le but de mon site : présenter mon entreprise, présenter mes produits, les vendre en ligne… ? Ai-je besoin d’effectuer régulièrement des mises à jour du site ? Quel budget suis-je prêt à investir pour ce site ? etc.

Pour résumer, voici les différents critères à prendre en compte lors du choix de son outil de création de sites Internet :
– Autonomie (modifications possibles ou non)
– Fonctionnalités proposées (boutique en ligne, album photo, espace réservé…)
– Positionnement (référencement optimisé ou non)

En vous basant sur ces trois critères, vous pourrez définir l’outil le plus adapté à vos attentes. L’efficacité de votre site Internet en dépendra.

Comment modifier mon site Internet ?

En principe, un site Internet est modifiable. L’évolutivité est le but même d’un site Internet. S’il reste statique, il y a peu de chances qu’il génère des visites. Si vous lisez ce texte, c’est que vous avez des difficultés pour modifier votre site Internet. Il est important que vous puissiez le mettre à jour régulièrement afin de le faire vivre. Pour évaluer si vous êtes suffisamment autonome vis-à-vis de votre site Internet, identifiez-vous dans l’une des catégories ci-dessous :

 

1. Je peux modifier mon site à ma guise sans passer par un intermédiaire
2. Je peux modifier mon site, mais c’est trop compliqué
3. Je peux modifier mon site autant que je veux mais je dois faire appel à un prestataire
4. Je ne peux modifier mon site qu’un certain nombre de fois par an
5. Je dois payer pour effectuer une modification sur mon site
6. Mon site est figé, je ne peux pas du tout le modifier

 

Si votre cas correspond à la situation 1, vous avez une totale liberté avec votre site Internet. Vous utilisez probablement un CMS (logiciel de gestion de contenu) qui vous permet de modifier par vous-même le contenu (voire même l’aspect visuel) de votre site Web. Cela vous permet de tenir « éveillé » votre site et d’en tirer les meilleurs résultats possibles.

 

Si votre cas correspond à la situation 2 ou 3, vous avez une certaine autonomie, mais vous n’en profitez pas pleinement. Pour être considéré comme étant « actif » par les moteurs de recherches et donc améliorer votre référencement, votre site doit impérativement être mis à jour régulièrement (au moins une fois par semaine en général).

 

Si votre cas correspond à la situation 4 ou 5, vous n’avez pas suffisamment d’autonomie pour faire vivre votre site Internet. Votre site Internet ne peut pas être efficace dans ces conditions. Votre site ne génère probablement que très peu de contacts utiles et vous devez penser qu’avoir un site Internet ne sert à rien, mais s’il était tenu de manière appropriée,

 

Si votre cas correspond à la situation 6, vous ne disposez d’aucune autonomie. Il est impossible que votre site vous apporte satisfaction et vous devriez opter pour une offre plus appropriée.

Je suis créateur d’entreprise, par quoi commencer ?

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre propre entreprise ou vous venez de la créer. C’est une décision importante qui peut parfois désorienter tant il y a de paramètres à prendre en compte. Pour vous aider dans votre démarche, nous vous proposons une liste de conseils qui vous seront utiles pour le lancement de votre entreprise.

 
Les 10 commandements pour la création de votre entreprise :
Ayez une idée, un produit, un concept novateur et dans l’air du temps. Il est fréquent que vos idées aient déjà été développées par quelqu’un d’autre. Pour autant, ça ne veut pas dire que vous ne pourrez pas en faire une affaire florissante. Cherchez à mettre en avant vos avantages concurrentiels.
Déterminez la viabilité du projet. Le confronter à des cas concrets et des exemples, mais également à votre propre projet personnel. Par exemple, vous souhaitez développer votre activité à l’étranger, veillez à ce que cela soit possible.
Analysez le marché potentiel sur lequel vous reposeriez. Est-ce un marché porteur ? Qu’en sera-t-il dans 10 ans ? Fixez-vous des objectifs prévisionnels en termes de CA, de nombre de clients ou encore de part de marché à conquérir. Ces objectifs doivent être définis à court, moyen et long terme.
Évaluez les aides disponibles. Il en existe de nombreuses mais toutes ne vous concernent pas. Remplissez les dossiers pour ces aides afin de pouvoir en bénéficier le plus rapidement possible.
Renseignez-vous sur les différents statuts juridiques auprès de CCI, groupement d’entreprises ou chambre des métiers. Choisissez un statut juridique adapté à votre société.
Trouvez des locaux adaptés à votre projet et recrutez une équipe compétente et motivée pour le développer. N’oubliez pas de vous assurer.
Mettez en place les supports de communication ainsi que les documents commerciaux qui seront nécessaires.
Pensez à sa présence sur Internet. Evaluez vos besoins en la matière en vous renseignant sur les actions menées par vos concurrents.
Vous êtes normalement prêts à démarrer votre activité. C’est le moment de trouver des prospects et d’attirer des clients potentiels. Pour cela : plusieurs solutions !
N’oubliez jamais de mesurer l’impact de vos démarches et de chiffrer le plus souvent possible les retombées constatées lors des actions que vous menez. Cela vous permettra par la suite d’adapter vos actions.

Quel est l’intérêt d’Internet pour mon entreprise ?

Internet est aujourd’hui une grosse machine : plus de 30 millions d’utilisateurs en France et une croissance toujours plus forte. Ce média a tout pour attirer les entreprises. Mais quel est l’intérêt d’être présent sur Internet ? Et bien le Net permet de répondre à un grand nombre d’attentes et de besoins que peuvent avoir les entreprises aujourd’hui. C’est une vitrine énorme, notamment pour les TPE (Très Petite Entreprise) dont la zone de chalandise est limitée. Une présence sur Internet permet de trouver des clients en France voire à l’étranger.

De même, en étant présente sur Internet, votre entreprise fait preuve de modernité vis-à-vis de ses clients, partenaires et collaborateurs. En effet, actuellement seules 21% des TPE se sont lancées sur le net. Cela vous permet d’avoir un temps d’avance sur vos concurrents, sachant que d’ici quelques années, toutes les entreprises auront franchi le pas et arboreront fièrement leur site Internet en tant que vitrine principale.

Une fois que votre entreprise est présente sur Internet, vous pouvez vous servir de cette base solide pour présenter votre catalogue de produits ainsi que l’offre que vous proposez. Au final, cela peut s’apparenter à la vente en ligne de vos produits, jusqu’à le devenir.

Selon vos objectifs, vous saurez ce dont vous avez besoin :
– Une simple page pour une présence sur Internet
– Un site plus évolué avec plusieurs pages et des fonctionnalités avancées (album photo, calendrier, espace privé…)
– Une boutique en ligne avec système de paiement

Mais Internet, c’est bien plus qu’une simple présence grâce à un site Internet, c’est un ensemble de prestations auxquelles vous avez accès aujourd’hui. Vous pouvez échanger avec vos prospects et vos clients pour leur communiquer les informations que vous souhaitez. Cela vous permet d’asseoir votre notoriété et de fidéliser les clients actuels.

N’oubliez pas non plus que vous pouvez également adapter des stratégies de marketing direct via Internet. C’est le cas du mailing papier qui, avec Internet, devient emailing, un autre moyen de se faire connaître pour un coût relativement intéressant.