La solution de réalité augmentée wow.ink aide la transformation digitale des éditeurs de livres

« Le papier n’est pas mort, il faut le rendre plus intelligent. » Cette phrase, Michael Bechler, l’actuel patron de Jolifish Europe, l’a prononcé en 2008, alors qu’il travaillait déjà à la cohabitation des deux mondes, afin de tirer parti de leurs avantages réciproques.

Liens dynamiques, impression à données variables, QRCode, de nombreuses avancées ont permis petit à petit de les faire se rapprocher. Certains ont même cru un moment que le digital allait tuer le papier, mais jamais il n’a eu sa peau ! Quand la réalité augmentée est apparue, il y a forcement eu des essais et des expériences fortes dans le domaine du papier. On se souvient de cette étiquette de vin magnifique qui faisait apparaitre des visages en 3D qui s’adressaient au possesseur de la bouteille (19crimes). 

Dans l’édition aussi il y a de nombreuses initiatives plus ou moins époustouflantes. Si la plupart des expériences exploitent le caractère « effet wow » de la réalité Augmentée, force est de constater que son implémentation est chère, compliquée et souvent inaccessible techniquement au commun des mortels. C’est cette barrière à l’entrée que wow.ink veut faire voler en éclat.

En proposant une plateforme complète, intégrant un gestionnaire de contenus en ligne, ultra simple à prendre en main et une application mobile gratuite permettant à tout le monde de « lire » les contenus augmentés, wow.ink a fait le pari de la vulgarisation de la technologie.

Un peu comme ce qui s’est passé dans le domaine du site web et l’arrivée des CMS, qui ont permis à n’importe qui de gérer son site, sans être expert en html. Même si la comparaison est très caricaturale, disons que wow.ink ambitionne de devenir le WordPress du contenu augmenté. L’idée est de proposer l’expérience des contenus augmentés sur un maximum de supports, en privilégiant le côté utile du contenu, plutôt que l’effet « wow »  éphémère.

Transformer un livre papier en support ludique : le cas des Editions Du Signe

C’est la stratégie qu’a choisie de mettre en oeuvre l’éditeur alsacien « Les éditions du Signe ». Le premier ouvrage bénéficiant de ce traitement est le livre « A nos Héros du quotidien… Merci !», composé de nombreux textes d’auteurs connus, désireux de saluer le travail exceptionnel de tous ces héros qu’on applaudit tous les soirs en signe de reconnaissance. Au-delà du simple gadget technologique, l’apport de la réalité augmentée donne une nouvelle dimension à la lecture du livre, offrant au lecteur de compléter son expérience en créant un lien de proximité avec chacun des auteurs, qui viennent lui parler directement, en vidéo. Le lien entre le papier et le digital n’a jamais été aussi fort, aussi complémentaire… c’est peut-être enfin la réconciliation de ces deux mondes, qu’on a si souvent voulu opposer. Le livre a sa propre existence, sa propre vocation première, tactile, physique, qui peut être agrémentée, augmentée, par la couche digitale des contenus superposés. Ces derniers ne sont pas figés, ils peuvent être mis à jour, évoluer, afin d’offrir régulièrement une nouvelle expérience aux lecteurs.

Le livre "A nos héros du quotidien". Couverture du livre "A nos héros du quotidien" aux Editions du Signe avec Réalité Augmentée wow.ink
Couverture du livre « A nos héros du quotidien » aux Editions du Signe avec Réalité Augmentée wow.ink

L’application, livrée aux éditions du Signe est entièrement personnalisée, offrant à l’éditeur une totale autonomie de gestion et lui permettant de compléter au fur et à mesure les ouvrages bénéficiant de cette technologie, qu’ils soient déjà imprimés ou en projet de sortie. Bandes dessinées, beaux livres, romans, tous les styles trouveront un usage innovant cette technologie. L’ambition de l’éditeur étant de démocratiser cette nouvelle façon d’apprécier ses ouvrages.

Ce qui est fascinant dans cette nouvelle forme de diffusion de contenus, c’est qu’une fois la contrainte technique balayée, c’est l’échange avec l’utilisateur et donc la création de contenus à forte valeur ajoutée qui devient primordiale. De la même manière que l’utilisation de Facebook ou la gestion de contenu d’un site web, est devenue tellement simple, que tout le monde se l’est approprié, la barrière technique ayant été complètement effacée, c’est bien sur le contenu que chacun a dû se concentrer. En tablant sur ce constat, wow.ink se veut être le gestionnaire de contenus augmentés le plus simple du marché, pour que la contrainte jusque là technique ne soit plus un frein à l’adoption de cette formidable avancée technologique.

Un bon moyen pour trouver des clients ?

Une fois de plus, trouver des clients nécessite de se mettre à la place de celui qu’on veut toucher. Quand on est éditeur, on a deux cibles, les auteurs et les lecteurs. On pourrait mettre rajouter une troisième cible, les journalistes, qu’il faut réussir à séduire pour qu’ils aient envie de parler du livre. Ces trois cibles sont sensibles au contenu. Les auteurs ont des choses à raconter, à partager avec leurs lecteurs. Parfois ils le font avec leur communauté sur Facebook ou sur les Salons du Livre. La réalité augmentée leur donne un nouveau canal de proximité, puisqu’ils peuvent facilement compléter le livre de nouveaux contenus, évoquer leur inspiration, leurs recherches, leur façon d’appréhender le monde. Ils peuvent le faire sans devoir faire une nouvelle édition, et ainsi redonner envie à leurs lecteurs de redécouvrir le contenu, de relire l’ouvrage avec un autre axe de lecture. Bref, oui, la Réalité Augmentée, à la fois par son pouvoir d’attraction et de tous les éléments contextuels qu’elle peut apporter, peut offrir de nouvelles opportunités pour attirer de nouveaux clients.

Pour en découvrir davantage sur cette plateforme clé en main de création de contenus augmentés, rendez-vous sur le site dédié à la solution: www.wow.ink

Demandez une démo gratuite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un robot ? *