Facebook lutte contre le clickbait (spam) sur votre fil d’actualité

Avant même de commencer cet article, osons poser la question : c’est quoi le clickbait ?

 

Vous avez peut-être noté la mention « spam » dans le titre, et bien c’est grossièrement de cela qu’il s’agit. Tout comme pour nos e-mail, le clickbait (comprenez « appât à clics« ) est le nom donné à ces articles qui apparaissent sur votre fil d’actualité en vous promettant un contenu incroyable avec un titre racoleur. « Quand j’ai vu ça, j’étais choqué !« , « Il sonne à la porte et sa réaction est incroyable !« , « 10 images de stars insolites, la 7ème va vous étonner« . Bref.

 

Si vous avez déjà cliqué sur ces liens, vous avez surement été déçu, car le titre est souvent bien plus impressionnant que le contenu, voire totalement mensonger, mais trop tard : vous avez cliqué, et c’est justement cela qu’on attendait de vous.

 

Facebook contre le clickbait

 

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! Le phénomène est mondial, si bien que Facebook décide aujourd’hui de repenser son algorithme pour en finir avec ces articles, qui en plus d’être mensongers sont une perte de temps et une gêne, au nom de l’expérience utilisateur.

 

Des mesures avaient toutefois déjà été prises auparavant. L’algorithme analysait le temps passé sur les articles : si l’utilisateur revenait rapidement sur Facebook après avoir cliqué sur l’article, le réseau social considérait qu’il s’agissait d’un contenu sans pertinence ou mensonger : un clickbait.

Une méthode peu efficace, car les clickbaits continuaient d’exister tranquillement sur les pages populaires, ne pénalisant ainsi que les plus petites pages.

 

 

Le nouvel algorithme plus précis

 

Cette fois, Facebook s’attaque aux titres-mêmes des articles, en identifiant ceux qui sont le plus communément utilisés pour des appâts à clics.

Une équipe de modérateurs référence ainsi des milliers de titres jugés « trompeurs » ou comme « dissimulant l’information », et utilisera ce critère pour identifier et pénaliser un large panel de clickbaits.

Un fonctionnement familier puisqu’il est depuis longtemps utilisé par de nombreuses boites mail pour bloquer les spams.

 

On entend quoi par « pénaliser » ?

 

Les articles clickbaits ne seront pas supprimés. Cependant, les pages qui publient régulièrement ce genre de contenu verront leur portée décroitre, jusqu’à tomber tout en bas de votre fil d’actualité. Ce qui revient à devenir quasiment invisible.

Parce que oui, Facebook diffère la portée d’une publication selon son contenu. Par « portée« , comprenez « le nombre d’utilisateurs atteints par une publication« . En fonction de sa nature, une publication pourra donc atteindre un public plus ou moins large. Pour en savoir plus, vous pouvez toujours vous référer à notre Web Série Salut les P’tits Patrons et notamment  à son deuxième volet sur Facebook (ci-dessous) pour tout comprendre sur la portée d’une publication !

 

Pour réapparaitre sur le fil d’actualité, une seule solution : arrêter de poster des clickbaits, et l’algorithme considérera votre page comme honnête et « authentique ». Simple comme bonjour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un robot ? *